Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 15:09

Intrigué par notre embarcation peu commune, un journaliste du SUNNHORDLAND

Sunnhordland.jpg

 

est venu nous interviewer pour en savoir un peu plus sur notre aventure. Il s'en est suivi une foultitude de questions ainsi qu'un échange sur les lieux que nous ne devions manquer à aucun prix.

Nous venons de recevoir 2 exemplaires du journal ou la quatrième de couverture nous y est consacrée.

 

LERVIK, c'était notre escale voir Bulletin N°5 et N°6

Téléchargez l'article

 

 

 

La traduction de l'article grâce au forum Norvege-fr.com

 

 

Pourquoi un si bon port ne figure-t-il pas sur la carte ?

Avant de partir en croisière côtière en Norvège, ces deux Français ont acheté un guide de voyage sur internet. Il n'y figurait rien sur Leirvik ou Stord.

Et pourtant, quand le journaliste Bertrand Beaujean écrira dans "Moteur Boat magazine" (n°1 en France) son reportage sur le voyage effectué entre les îlots, les récifs et les bras de fjords dans le Rogaland et l'Hordaland, Leirvik aura une digne mention.

- "Ils ont un bon port, abrité et tranquille, c'était agréable d'arriver à quai ici après s'être fait balloter au sud de Bergen mercredi. On a été un peu surpris de ne trouver aucun endroit en bord de mer pour acheter de l'essence. Mais nous avons oublié cette petite déconvenue quand nous avons rencontré deux dames très serviables derrière le comptoir de la station Esso du centre-ville. Elles ont trouvé quatre gros jerrycans qu'elles ont remplis d'essence pour nous, et elles ont même trouvé un type pour transporter les 100 litres de carburant jusqu'au port de plaisance. Un grand merci à tous !" termine le journaliste, qui démarre ensuite ses 250 chevaux, devant prendre la direction de Stavanger jeudi matin.

En provenance de Paris

Depuis 10 jours, lui et son ami Laurent Lagrue naviguent à bord de leur Zodiac spécial de sept mètres. Ils avait auparavant remorqué le bateau par la route de Paris à Stavanger.

Par la suite, leur journal de bord révèle qu'ils ont navigué sur tous les longs fjords en route vers Bergen. La progression est rapide lorsque la vitesse de croisière est de 25 à 30 noeuds - et la vitesse maximale, de 40 noeuds, lorsque le temps presse.

 

 Des gens sympas

Le duo a vu beaucoup de belles choses dans la nature et rencontré beaucoup de chouettes personnes. Le reportage ne pourra qu'être louangeur, assurent-ils.
- "Mais pourquoi ce beau port n'est-il pas mentionné dans le guide de voyage qui a été notre référence absolue pendant ce voyage ? Nous avons trouvé Bømlo ainsi que Kvinnherad - mais rien sur Leirvik. Vous pouvez vérifier, dit le second journaliste Bertrand Beaujean en nous tendant le livre anglais d'astuces de voyage en bateau pour la Norvège."

 

Pas un mot sur le chef-lieu de commune (Leirvik est la principale ville de la commune de Stord) et son joli port de plaisance, en revanche de nombreuses localités où amarrer le petit bateau sont listées dans les communes de Kvinnerad et Bømlo.
Samedi soir, voiture et bateau embarquent à Stavanger à bord du ferry pour le Danemark, et ils attaquent dimanche les 1500 kilomètres du trajet retour vers Paris."

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

SOPHIE 12/05/2010 16:01


Merci les capitaines pour cette belle aventure, vous nous avez fait voyager avec vous...